Etudes Ergonomique

A propos d’ergonomie

En classe, les enfants bougent, s’agitent, se basculent, se penchent exagérément sur la table, croisent un pied sous les fesses, etc…

Est-ce normal ?

Oui

  • Parce qu’être assis sur un matériel qui impose 3 angles à 90 degrés : chevilles, genoux, angle tronc/cuisses, implique une inversion de la courbure lombaire et entraîne une augmentation importante des contraintes sur les disques intervertébraux (pression multiplié par 2,5)
  • C’est une réaction naturelle de défense du corps en réponse à un temps de station assises prolongée (plus de 30 à 40 minutes).

Un mobilier scolaire « ergonomique » doit :

  • Etre réglable pour s’adapter aux caractéristiques morphologiques de l’utilisateur et respecter les courbures physiologiques naturelles de la colonnes vertébrales.
  • Proposer une assise modulable avec une zone inclinée vers l’avant (15 degrés), et un plan de travail facilement inclinable à tout moment de 0 à 20 degrés pour soulager la vue pendant les tâches de lecture et d’écriture.
  • Multiplier les points d’appui, permettant de varier les positions et de diminuer ainsi les contraintes sur les disques intervertébraux.

Il contribue ainsi à apporter un élément de réponse à la fatigue et au stress de l’écolier.